CONCOURS PHOTO : Choix du Jury

Vous aviez hâte de découvrir le.la vainqueur.se de notre concours photo spécial confinement ?

👉 Les jurées se sont rassemblées hier et ont été touchées par le regard d’anthropologue de Salomé Joannic, dont l’œuvre engagée et sombre est plus que d’actualité.

🎁 KINOKS est heureux de lui offrir un super sac à dos photo Lowepro Tahoe 150 d’une valeur de 50€ ainsi qu’une visibilité de son œuvre dans le prochain numéro de la revue IKKONS ! Restez à l’affût 🎅

Un GRAND MERCI à toustes pour votre participation à ce premier concours photo & à bientôt pour un nouveau concours !


✨ NOTE D’INTENTION de Salomé Joannic ✨

” La photographie me permet d’aller à la rencontre des gens et l’appareil peut faciliter la prise de contact. Habituellement je fais beaucoup de photos de manif et les thématiques sociales sont souvent au centre de mes intérêts.

Ces trois photos sont issues d’une série d’un photo-reportage documentaire que je suis en train de monter notamment pour un TD d’enquête ethnographique. Le nom qu’elle portera sera sûrement : ‘Se nourrir en temps de Covid, une économie qui roule ? ‘

En effet, depuis le début de ce confinement, je sors dans la rue et je m’intéresse à l’expérience des livreurs UberEats, Delivroo, Stuart, etc. Par exemple, vous avez le portrait de Fabrice qui n’est devenu livreur qu’au second confinement, car la galerie d’art où il exposait ses toiles a fermé.

Ensuite, j’ai marché Rue de Marseille. Les devantures de restaurants projettent leurs lumières sur une rue quasiment vide de passant.es. À l’intérieur, les client.es sont aussi les grand.es absent.es. Je vais alors à la rencontre d’un salarié d’un restaurant. Il me dit que depuis le début du mois, ils sont passés de 5 à 2 employés. Ils vendent seulement 3 à 6 repas dans la journée. Le propriétaire risque de fermer le restaurant à la fin du mois.

Que l’on travaille dans un restaurant ou en tant que coursier, le maître-mot semble être la patience. Paradoxalement le silence de ces temps d’attente semble crier une forte incertitude pour l’avenir.”

 


LA CONTACTER :  joannic.salom@gmail.com

LA SUIVRE :  @salome_joannic